Le budget en 2016

Malgré la suppression des dotations de l’état, des finances toujours solides

Aujourd’hui, la quasi totalité des recettes du budget provient des impôts et taxes payées par les entreprises, les impôts sur les ménages demeurant à un niveau très faible et sans augmentation cette année encore. La commune a pu financer des investissements conséquents, particulièrement le futur équipement périscolaire.


 


Plus de précisions

Charges à caractère général : il s’agit des dépenses courantes de la commune : eau, électricité, chauffage, assurances, entretien courant, achat de prestations de services, fournitures diverses, fêtes et cérémonies, etc.

Reversements de solidarité : il s’agit des taxes que la commune doit verser à différents fonds, au profit de communes plus défavorisées. La commune de Bonneuil, du fait de la présence d’importantes recettes provenant des entreprises implantées sur son territoire, est très largement contributrice des ces fonds. Le fond de solidarité des communes d’Ile de France a notamment demandé 60000 euros de plus qu’en 2015.

Charges de personnel : il s’agit des salaires et charges sociales du personnel communal.

Dotations, subventions : il s’agit des aides versées par l’état. Elles sont encore en baisse de 60000 € par rapport à 2015. En fait, avec cette dernière baisse, la commune ne perçoit plus aucune dotation de l’état.

Charges de gestion courantes : cette appellation comprend les indemnnités versées au Maire et aux adjoints (23000 € par an). Elle comprenant également la subvention versée au CCAS (30000 €) et surtout le contingent de la commune au Service Départemental d’Incendie et de Secours (136850 €). Elles comprennant enfin les subventions aux associations pour un montant total de 22800 €