Les "eagles riders", motards au grand cœur

Si Brigitte Bardot ne reconnaissait plus personne en Harley Davidson dans la célèbre chanson de Serge Gainsbourg, les « Eagles Riders Suburbanite » de Bonneuil-en-France ont le sens du partage. Les bénévoles de l’association participent régulièrement aux animations locales pour faire découvrir leurs rutilantes motos aux petits comme aux plus grands. Rencontre avec des motards bien dans leur casque.

L’INTERVIEW

Franck Chabance, président des «Eagles Riders Suburbanite» «Notre fierté: avoir eu les premiers l’idée d’organiser des baptêmes Harley pour les enfants».

Les Eagles Riders Suburbanite, est une des associations les plus actives de Bonneuil. Quelle est son histoire ?

C’est une association comme beaucoup d’autres, créée par de bons copains pour partager une passion commune, celle de la moto. Nous avons créé cette association en 2003 car le hasard a fait que nous étions trois propriétaires de Harley dans notre petit village. Forcément, cela crée des liens et nous avons décidé de créer cette association, vite rejointe par d’autres motards de la région. C’est un groupe solide, soudé par des liens d’amitié très forts. Aujourd’hui, nous sommes une trentaine de membres actifs, tous propriétaires d’une Harley.

Un moto club Harley Davison, c’est un peu particulier, racontez-nous ?

Très peu de gens le savent, mais le terme de « moto club » est une sorte de marque déposée par les célèbres « Hells Angels ». Quand nous avons créé l’association, nous avons trouvé le nom et dessiné le blason du club, mais rien ne se fait sans l’accord des Hells Angels et de leur groupe parisien. C’est informel, on tombe d’accord et on se tape dans la main, mais c’est une tradition qui se respecte.

Harley Davidson est l’un des marques les plus mythiques au monde ? Une Harley, c’est toujours le rêve américain ?

Ces machines restent l’un des symboles les plus universels de la culture américaine. Posséder une Harley, c’est aimer la culture Américaine, la Liberté, les grands espaces, une certaine manière de rouler, à la cool, et tous les codes vestimentaires liés à cette marque, sans oublier notre regretté Johnny Halliday qui incarnait toutes ces valeurs. Harley, c’est un univers à part qui réunit des passionnés de toutes origines et de toutes conditions sociales. Des motards aux revenus modestes qui ont économisé sou à sou pour réaliser leur rêve font la route avec d’autres bien plus fortunés. La moto efface complètement les différences sociales pour laisser place à l’amitié.

Quelles sont les activités de l’association ?

Comme tout moto club, nous organisons régulièrement des sorties et des balades pour nos adhérents et amis. L’objectif, c’est de rouler ensemble tout en découvrant de beaux sites touristiques. Nous avons également organisé des voyages à l’étranger, en Angleterre et bien sûr aux États-Unis. Tout propriétaire de Harley se doit de tracer la mythique route
66. C’est l’une des plus belles manières de découvrir l’Amérique profonde.

Mais vous êtes également très présents dans les animations et fêtes locales ?

C’est ce qui nous tient le plus à cœur. Nous avons une petite fierté : les Eagles Riders sont les premiers à avoir proposé des bapttêmes moto pour les enfants, ici, à Bonneuil. C’était dans le cadre de la brocante et cette idée a remporté un énorme succès puisque les motos ont tourné non-stop pendant 8 heures. Les enfants sont pris en charge par des pilotes expérimentés et prudents, nous n’avons jamais eu le moindre problème. On propose depuis ces baptêmes dans de nombreuses fêtes locales et manifestations associatives de la région dont les organisateurs nous font confiance. Nous avons également organisé des baptêmes au profit du Téléthon.

> En savoir plus sur http://suburbanite. free.fr

 

Catégorie: